Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

Le microfilmage

microfilms.jpg C’est en 1961 que le premier microfilm entre aux Archives départementales du Doubs.

o Durant les deux décennies suivantes, le microfilmage reste une pratique exceptionnelle, ne s’appliquant qu’à quelques documents isolés.

o L’année 1983 est marquée par la création d’un poste de photographe au sein du service. Un laboratoire de photographie est installé, il sera agrandi et perfectionné en 1986 grâce au déménagement du service dans les locaux de Planoise. Dès lors, des programmes de microfilmage, menés en interne ou confiés à des prestataires, sont établis et entrepris sur le long terme. Ils bénéficient de l’aide financière de l’État (direction régionale des Affaires culturelles de Franche-Comté).

- Le Trésor des Chartes du Comté de Bourgogne (1066-1561), fonds d’archives particulièrement ancien et précieux, est le premier à bénéficier d’un programme de microfilmage au sein des Archives.

- Les registres paroissiaux et d’état civil de toutes les communes du département ont été microfilmés par la Société généalogique de l’Utah (habituellement connue comme « les Mormons »), dans les locaux des Archives, entre 1988 et 1996. Ce programme a abouti au microfilmage de la totalité des registres d’état civil conservés aux Archives départementales (jusqu'en 1932).
Aujourd'hui ce programme ne touche plus que des registres paroissiaux retrouvés et comblant des lacunes, car depuis 2017 nous nous sommes lancer dans la grande aventure de la numérisation de l'état civil : voir le reportage sur la numérisation de l'état civil : "La numérisation de l’état civil, de la programmation à la mise en ligne".

- Le journal Le Petit Comtois a été microfilmé par le photographe des Archives, pour les années 1883-1910. Ce programme a été arrêté depuis que la collection complète du journal (1883-1944) a été numérisée puis mise en ligne par le laboratoire LASELDI de l'Université de Franche-Comté : voir Projet le Petit Comtois.

- Les tables de successions de l’ensemble des bureaux de l’Enregistrement du département ont été microfilmées à partir de 2005.

- Les documents fragilisés : le microfilmage est aussi utilisé pour la reproduction de documents isolés très abîmés et ayant nécessité une restauration.


Les documents microfilmés ne sont plus consultables que sous la forme du microfilm ; les originaux sont précieusement conservés sur les rayons des salles d’archives, à l’abri des aléas de la manipulation.
Aujourd'hui, le microfilmage tend à être remplacé par la numérisation qui permet la communication d'images hors les murs de notre salle de lecture.

 logo_drac.gif

 

 Retour

  Voir article sur la numérisation>>