Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

H-Dépôt - Archives hospitalières publiques

Les premiers dépôts d’archives hospitalières aux Archives départementales concernent des fonds d’Ancien Régime et remontent aux années 1980 : en 1982 pour l’hôpital Saint-Joseph de Pontarlier et en 1988 pour les hôpitaux de Besançon. Ces fonds ont été complétés depuis par le dépôt des archives postérieures à la Révolution : en 1999 pour l’hôpital Saint-Jacques de Besançon et en 1997 et 2003 pour l’hôpital Saint-Joseph de Pontarlier. Par ailleurs les hôpitaux d’Ornans et de Baume-les-Dames ont procédé au dépôt de leurs archives respectivement en 1999 et 2006. Il est à noter que les archives antérieures à la Révolution de l’hôpital des Pauvres de Montbéliard sont conservées aux Archives municipales de cette ville.


À chaque fonds hospitalier est attribuée une cote formée des lettres « HDEP » suivies d’un chiffre qui lui est spécifique.


• Les archives des établissements hospitaliers de Besançon ont été séparées en fonds distincts selon qu’elles sont antérieures ou postérieures à la Révolution.
Fonds anciens :
- HDEP 1  Hôpital du Saint-Esprit (1204-début du XIXe siècle)
- HDEP 2 Hôpital Saint-Jacques (1182-début du XIXe siècle), comprenant aussi les fonds d’établissements qui lui ont été réunis : maison de la Charité (1685-1789), léproserie de la Vèze (1688-1771), maladrerie de Quingey (1463-1789), prieuré de Mouthier-Hautepierre (1288-1792), prieuré de Rosey (1120-1793)
- HDEP 3 Aumône générale et établissements annexés : asile Saint-Jean-l’Aumônier, hôpital des mendiants de Bellevaux, maison de force du Bon Pasteur (1708-début du XIXe siècle)
Fonds modernes :
- HDEP 4 Hôpital Saint-Jacques (de la Révolution à 1940)
- HDEP 5 Hospice de Bellevaux (1817-1980)


• Les archives des autres établissements n’ont pas fait l’objet d’une telle distinction :
- HDEP 6 Hôpital Saint-Louis d’Ornans (1715-années 1950)
- HDEP 7 Hôpital Saint-Joseph de Pontarlier (1662-années 1950)
- HDEP 8 Hôpital Sainte-Croix de Baume-les-Dames (1505-années 1960)


Tous ces fonds sont classés et inventoriés.


Par leur richesse exceptionnelle, ces archives constituent une source inestimable pour la recherche, dans plusieurs domaines de l’histoire :
- L’histoire de la médecine et de la santé publique, bien sûr, encore qu’à cet égard, les archives hospitalières puissent parfois sembler décevantes : le dossier médical apparaît rarement avant les années 1960 et, si le diagnostic est souvent inscrit dans les registres matricules des hospitalisés, on n’y trouve que rarement mention des traitements suivis par le malade. Les principales informations d’ordre médical sont fournies par les dossiers de travaux et d’équipement, par les inventaires du mobilier et du matériel, par la comptabilité où sont consignés, parfois de manière détaillée, les achats de mobiliers, d’instruments de chirurgie et de médicaments.
- L’histoire de l’assistance publique, par les soins ou nourriture délivrés aux indigents, à domicile ou dans les locaux de l’établissement, par le développement, au XIXe siècle, des orphelinats et des asiles de vieillards qui sont annexés aux hôpitaux.
- L’histoire religieuse, puisque ces établissements furent souvent fondés et dotés par des bienfaiteurs soucieux de sauver des âmes dont la leur, et qu’ils furent longtemps gouvernés par des sœurs hospitalières qui, en prenant le voile, affirmaient leur volonté de servir les pauvres.
- L’histoire domaniale, économique et sociale : fondés et entretenus grâce à des dons et des legs, les hôpitaux possèdent des biens, domaines agricoles, vignes, bois, qu’ils vont gérer, louer, vendre, accroître. Ces biens leur sont souvent parvenus accompagnés des archives privées des donateurs, permettant ainsi de retracer leur histoire et celle de leur famille, touchant de nombreux domaines d’activité économique.

> Accéder à la série H-dépôt sur le portail de recherche



Retour