Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

G - Clergé séculier

La série G trouve sa source dans une loi de 1790 qui déclare les archives ecclésiastiques propriété de l’État et ordonne leur transfert dans des dépôts publics. En 1905, lors de la séparation des Églises et de l’État, un nouveau versement provenant du chapitre de Besançon est venu enrichir la série, qui n’a cessé depuis de s’accroître, principalement d’archives paroissiales retrouvées dans les presbytères.

L’ancien diocèse de Besançon couvrait une grande partie de la province dont il débordait largement, en Bourgogne (vicomté d’Auxonne) et en Suisse (Porrentruy) ; il comprenait aussi le comté de Montbéliard, et quelques villages en Champagne, Alsace et Lorraine. On ne peut que rêver de ce que son étendue et son ancienneté auraient offert en documents au chercheur si la Révolution française n’avait causé dans ces archives des pertes irréparables. Les fonds de l’archevêché et du chapitre métropolitain ont été particulièrement touchés par les destructions de 1793.

La série, qui couvre une large période, du Xe siècle à la Révolution française, reste cependant une source importante pour l’histoire de la province non seulement sur le plan de la religion mais aussi sur le plan de la politique, de l’économie, de la sociologie et de l’histoire de l’art et de l’architecture.

Elle se compose des parties suivantes :
• Archevêché de Besançon (1090-1790)
• Chapitre métropolitain de Besançon (944-1793) ; à noter : la collection des registres de délibérations du chapitre de 1412 à 1790, et les nombreuses mentions concernant l’hôpital Sainte-Brigitte qui dépendait de la grande chantrerie du chapitre.
• Officialité de Besançon (1106-1790)
• Séminaire de Besançon (1574-1791), avec également le chapitre Notre-Dame de Beaupré, réuni au séminaire en 1709 (1289-1785), le prieuré Notre-Dame de Bellefontaine, réuni au séminaire en 1718 (1139-1790), le prieuré de Fay, réuni au séminaire en 1787 (1249-1790).
• Missionnaires de Beaupré (1421-1790)
• Chapitre de Sainte-Madeleine de Besançon (1073-1790)
• Chapitre de Saint-Maimboeuf de Montbéliard (1150-1791)
• Chapitre de Notre-Dame de Saint-Hippolyte (1303-1789)
• Chapitre de Notre-Dame d’Arbois (1383-1655)
• Chapitre de Belfort (1342-1767)
• Chapitre de Notre-Dame de Dole (1304-1783)
• Chapitre de Saint-Antoine de Nozeroy (1682-1685)
• Chapitres de Poligny, Salins, Vesoul (1643-1690)
• Églises paroissiales et familiarités : de Baume-les-Dames (1340-1788), de Saint-Jean-Baptiste de Besançon (1392-1793), de Saint-Maurice de Besançon (1312-1791), de Saint-Pierre de Besançon (1256-1793), de diverses églises de Besançon (1368-1780), de Mouthier-Hautepierre (1574-1787), d’Ornans (1321-1797), des églises de Pontarlier (1390-1794), de Quingey (1432-1791), de Vuillafans (1400-1787)
• Bénéfices séculiers, cures et chapelles (1270-1792)

> Accéder à la série G sur le portail de recherche 

 

 

 Retour