Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

4E - Communautés

Malgré sa dénomination de « E Communautés » et son organisation par nom de lieu, la sous-série 4E est loin de ne comporter que des documents d’origine communale. Tout aussi nombreuses sont les archives provenant d’autres administrations (bailliages, intendance…) ou d’origine religieuse, seigneuriale, familiale.

L’inventaire imprimé de 1928 se compose d’environ 1 500 articles, répartis en quelques 1 240 localités (communautés et hameaux), appartenant pour la plupart à l’actuelle région de Franche-Comté : 566 pour le Doubs, 288 pour le Jura, 341 pour la Haute-Saône, 10 pour le Territoire-de-Belfort. Les 38 restantes se distribuent entre l’Alsace, les Vosges, la Bourgogne (Côte-d’Or, Saône-et-Loire), l’Ain, la Haute-Marne et la Meuse.

Comment une telle sous-série a-t-elle pu se constituer ? Très probablement, à l’origine, il s’agit de documents retrouvés et entrés aux Archives départementales postérieurement à la Révolution. Les archivistes de l’époque crurent bon d’en faire un classement à part au lieu de les intégrer dans les séries B, C et G, comme cela aurait été le cas de nos jours. Des archives émanant de l’intendance, de subdélégations ou de bailliages, furent donc réunies à des archives communales et paroissiales, en raison de leur intérêt local. Des documents purement privés (titres de familles, archives de seigneuries), entrés par voie extraordinaire (dons ou achats), à une époque où la série J n’existait pas encore, ont trouvé tout naturellement leur place dans cette sous-série.

Cette pratique s’est perpétuée pendant quelques décennies, se matérialisant par un supplément de 41 articles qui a fait l’objet d’un répertoire numérique.

La diversité d’origine et de nature des documents qui composent la sous-série 4 E donne à ses instruments de recherche un très grand intérêt dans de nombreux domaines : histoire locale, architecture, économie, société. Leur consultation est indispensable lors de recherches portant sur une commune, offrant un complément appréciable à la série EAC (Archives communales déposées).

> Accéder à la sous-série 4E sur le portail de recherche 

 

 

 Retour