Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

Les principaux facteurs de dégradation


Pour protéger les archives, un local adapté est indispensable.

 

La lumière
o Solaire ou artificielle, elle dessèche et jaunit les papiers, fait pâlir les encres, phénomène aggravé par la mauvaise qualité de la plupart des papiers et des encres utilisés de nos jours.
Les dommages causés par la lumière sont irréversibles. Ils sont cumulatifs et liés au temps d’exposition.
o On distingue trois niveaux de sensibilité : extrêmement sensibles (photographies), très sensibles (papier, textiles), sensibles (peinture, cuir).

La poussière et les polluants
o La poussière altère la lisibilité des documents. Elle contient des spores qui peuvent se transformer en moisissures si les conditions sont réunies : l’association humidité + chaleur est particulièrement propice au développement de champignons. Ce phénomène est aggravé par le fait que la poussière est hygroscope, c’est-à-dire qu’elle garde l’humidité à la surface des objets.
o Elle favorise l’installation d’insectes en leur offrant un abri et de la nourriture.
o Certaines poussières provoquent une acidification du papier. La colle des bois agglomérés provoque des dégradations acides.
o Des polluants sous forme de gaz peuvent provoquer des dégradations chimiques dans les matériaux organiques ou synthétiques, tels palissement des couleurs, jaunissement

Les mauvaises conditions climatiques

o Humidité, chaleur et poussière permettent aux microorganismes de se développer. Des champignons microscopiques couvrent le papier de plaques violacées ou verdâtres. Le papier devient mou et tombe en morceaux. Un papier moisi contamine les autres.
Les moisissures s'attaquent aussi au cuir, au parchemin, aux tissus.

moisissures_pt.jpg

o La sécheresse rend les papiers, les parchemins et les reliures cassants.

secheresse_parchemin_pt.jpg


Les hôtes indésirables
o De nombreux insectes sont amateurs de papier. On décèle la présence d'insectes lorsque l'on trouve des larves ou des œufs, de petits tas de poussière noirâtre (excréments, sciures), ou des matières collantes entre les feuillets.
Voici ceux que l’on observe le plus couramment dans les collections de notre région :
poissons_argent_pt.jpg Les poissons d'argent (ou lépismes argentés) sont attirés par les objets contenant du sucre et de l'amidon (colle des reliures, cellulose du papier, cuir). Ils provoquent un amincissement du papier par plaques irrégulières qui peut faire disparaître du texte. Leur présence est signe d’un problème d’humidité.
 

Les vrillettes sont des insectes xylophages dont les larves font de petits trous circulaires, et de véritables galeries dans les épaisseurs de papier.

trou_vrillette_pt.jpg
 

Les mouches utilisent les papiers pour s’abriter en hiver. Elles laissent des déjections qui tachent.

o Les rongeurs déchiquettent les papiers et les cuirs pour s’en faire des nids et y font leurs déjections.

morsures_rongeur_pt.jpg

Le conditionnement inadapté
o Risques d’un mauvais conditionnement : papiers déchirés, froissés, perte de lisibilité ; vulnérabilité accrue aux facteurs de dégradation environnementaux ; taches de rouille dues aux pièces métalliques (agrafes, trombones, épingles) ; acidification du papier ; développement de moisissures dans les pochettes plastiques ; adhésion du papier au plastique des pochettes (perte d’écriture) ou aux élastiques.
o Exemples de mauvais conditionnement :

documents pliés, en vrac dans un carton, ou posés à même le sol.
liasses fermées par une sangle ou une ficelle qui coupe sa tranche.
emploi d’agrafes, de trombones, d’élastiques.
chemises acides, pochettes plastiques.

trombonne_rouille_pt.jpg
 
 

Les mauvaises manipulations et le vol
o Manipulés sans soin, les papiers peuvent être déchirés, froissés, perdre en lisibilité.
o Les reliures peuvent être altérées.
o Le vol peut survenir en l’absence de surveillance lors de la consultation ou de l’exposition de documents ou si un local n’est pas suffisamment protégé.
 
 

 

 Retour