Mentions légales | Taille des caractères |

Salle de lecture

Administrées par le Département du Doubs, les Archives départementales sont installées depuis 1986 dans le quartier de Planoise, dans un bâtiment fonctionnel et spacieux à quelques minutes du centre de Besançon.

Les Archives sont ouvertes librement à toute personne souhaitant effectuer des recherches ou simplement rechercher une information.

ESE - Seigneuries

De taille modeste, la sous-série ESE forme un ensemble hétéroclite mêlant archives seigneuriales proprement dites (terriers, reprises de fiefs et dénombrements, reconnaissances de cens et redevances, etc.) et titres des familles en charge de ces seigneuries. Ainsi, le fonds de la seigneurie d’Arcier renseigne sur non moins de quinze familles et couvre une très large période, dépassant largement l’époque révolutionnaire pour se poursuivre jusqu’à la fin du XIXe siècle (1454-1888). Les limites chronologiques des autres seigneuries se cantonnent cependant à l’Ancien Régime, du XIIIe siècle, pour les plus anciennes (Champdivers, Montfort), à la fin du XVIIIe siècle.
 
Une douzaine de seigneuries sont représentées dans cette sous-série par des fonds de taille et d’importance très variables. Certains forment des ensembles conséquents : 66 références pour la seigneurie de Champdivers, 43 pour celle d’Arcier, 21 pour celle de la Roche-sur-l’Ognon. D’autres en revanche ne comportent  que quelques documents : il s’agit, pour la plupart, de papiers ou de registres épars, entrés aux Archives départementales depuis les années 1990, ou retrouvés dans d’autres fonds, et formant le supplément de la sous-série ESE.
 
L’ancrage géographique de ces seigneuries offre la même diversité, ne se limitant pas aux quatre coins du territoire de l’actuel département du Doubs mais débordant aussi sur celui du Jura (Champdivers, Éclans et Longwy). Attention une seigneurie peut en cacher une autre : ainsi, des archives de la seigneurie de Fontain se trouvent dans le fonds de la seigneurie de Champdivers.
 
Seuls deux de ces fonds ne sont pas pourvus d’un inventaire : celui de la Roche-sur-l’Ognon, classé chronologiquement mais non inventorié, et celui de Montfort qui comprend six articles, non classés et non inventoriés.
 
Constituée de documents privés, la sous-série ESE est proche de la sous-série 7E (Titres de familles) qu’elle peut utilement compléter, ainsi que de la série J, riche en documents d’origine seigneuriale. Signalons qu’on ne trouvera pas, dans cette sous-série, d’archives de justices seigneuriales, qui forment une sous-série à part entière (BJS) .
 
 

 

 Retour